Du sel, du sel et encore du sel …

Publié le par Le voyage de Norvik

Aujourd’hui, nous prenons de la hauteur pour aller visiter un « désert de sel » : encore un phénomène naturel un peu magique, du sel volcanique : les hautes montagnes captent les pluies. Une forte activité volcanique charge en minéraux ces eaux de ruissellement et les fait remonter à la surface du haut plateau. L’eau s’évapore en laissant un désert de sel. Et voilà la reccette de ce sel qu'il faut recharger en iodures pour le rendre consommable.

 

Départ de Purmamarca à 2 000 mètres, passage d’un col à 4 170m puis redescente vers les salines aux environs de 3 500 m.

Voici la route impressionnante qui monte au col : personne n’a été malade (ni mal des voitures, ni mal des montagnes : trop forts)!

DSC05734.JPG

 

La vallée avant d'arriver au col.DSC05796.JPG

 

 

 

En redescendant du col, on aperçoit au loin, une étendue blanche à perte de vue. On s’approche : lunettes obligatoires, ça brûle les yeux.

DSC05769.JPG

 

DSC05744.JPG

 

Les hommes travaillent en plein soleil hyper protégés contre les brûlures du sel et du soleil. Ils creusent des petits bassins pour exploiter le sel à 25 cm sous la surface : il est plus pur !

 

DSC05754.JPG

 

DSC05762.JPG

 

DSC05765.JPG

 

 

Pas facile de faire une partie de rugby sur les salines, l’air est rare, pauvre en oxygène !

 

DSC05778.JPG

 

Un petit coup de champagne pour fêter notre passage à  4 000 mètres : à cette altitude, en plein cagnard ça fait vite tourner la tête ! N’allez pas nous dénoncer à la DDASS, Julie trinque juste avec Pakère et Mamette, elle a seulement trempé ses lèvres : juré !

 

DSC05776.JPG

 

Avec quel matériau sont construites les maisons ici ? … des briques de sel bien sûr !

 

DSC05781.JPG

 

DSC05779.JPG 

Sur la route, on croise quelques vigognes, même famille que les guanacos ou les lamas mais plus mignons ! Sa laine est très très douce.

Vigogne DSC05738.JPG

 

Guanacos Puerto Natales 171

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Lamas DSC05678.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vincent 13/06/2010 17:15


coucou, les aventuriers. le chinois reprend la plume de retour du japon avec vanessa ou nous avons decide de nous installer. raz le bol de Hk, de sa chaleur, de son humudite, de sa pauvrete, de son
architecture. vive le japon.

bon choix de rester deux mois de plus au bresil.profitez en et grosse bise a julie.

vincent