Le Quebrada de Humahuaca : quelles couleurs !

Publié le par Le voyage de Norvik

Nous entrons peu à peu dans une vallée aux couleurs extraordinaires : des roches rouges, vertes, ocres, jaunes, blanches dues à des phénomènes naturels compliqués mais nous avons peu à peu tout compris ou presque ( !) : la cordillère des Andes, un haut plateau (la puna), les Sub-Andes, un haut plateau, les Pré-Andes … de l’eau de pluie, la mer, des roches diverses, la tectonique des plaques, de l’activité volcanique … voilà une bonne mixture pour des paysages inimaginables ! Des sommets arides, multicolores, peuplés uniquement de cactus ; des vallées fertiles : un petit air de désert marocain !

Des photos plutôt qu’un long discours !

DSC05645.JPG

 

DSC05653.JPG 

 

La montagne aux sept couleurs à Purmamarca:

 DSC05669.JPG

 

La vallée des peintres (la roche ressemble à une palette de couleurs) :

P1010523.JPG

 

P1010526.JPG

 

La « Pucara » de Tilcara, forteresse de l’époque des Incas (les fouilles archéologiques commencent juste dans la région : des trésors à découvrir !)

P1010504.JPG

 

DSC05688.JPGJolie vue de cette forteresse.

 

Nous continuons à suivre cette quebrada (vallée ou gorge) jusqu’à Humahuaca et nous  passons le tropique du Capricorne : ça va nettement plus vite en avion et en voiture qu’en bateau ! Nous étions, il y a à peine une semaine, par 54 degrés sud et nous voilà maintenant sur le tropique : ça vaut une petite danse de Quentin. Il nous faudra encore bien des jours de nav’ avec Norvik pour y arriver ! 

P1010512.JPG

 

Cette région est aussi l’un des derniers bastions indiens en Argentine, tout le rappel : le nom des lieux, le faciès des habitants, leur langue (le quechua), l’artisanat, la musique, la cuisine.

Chaque petit village a ses ruelles pavées, ses maisons en pisé avec des poutres en bois de cactus, des habitants aux traits andins vieillis plus vite à cause du soleil et du vent sec, sa place avec son marché artisanal.  

 

DSC05709.JPG

 DSC05641.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article