Un petit mot de Julie

Publié le par Le voyage de Norvik

Moi, j’aime bien vivre sur un bateau. C’est un  rythme tranquille, nous avons tout notre temps pour prendre nos petits déjeuners. Nous jouons souvent tous ensemble le soir avant le dîner. Le CNED c’est vite fini alors tous les jours, nous faisons des balades ou des baignades en famille. Moi je trouve que tout ce temps que nous passons en famille, c’est très agréable.

 

valdivia-a-marina-Quinched-080.jpg

 

Ce que j’ai adoré c’était de voir et d’entendre des glaciers de tout près. Dans les canaux de Patagonie, il y en a plein partout. Sur le petit brise-glace du Scorpios III, nous nous sommes promenés au milieu des glaçons ; le bateau montait sur certains d’entre eux pour les casser et passer, ça faisait un bruit énorme. Ensuite avec Norvik, en annexe, nous nous sommes approchés d’un autre glacier : c’était la première fois que je jouais avec des gros glaçons sur la plage, c’était super marrant et super beau. Plusieurs fois, nous avons pêché des glaçons pour les mettre dans notre coca.

 

Cta-Breck-Cta-baulieu-141.jpg

 

 

Cta-Breck-Cta-baulieu-278.jpg

 

Pto-Eden-a-Pto-Natales-Caldo-074.jpg     Pto Eden a Pto Natales Caldo ET 118

 

Dans les canaux de Patagonie, le paysage est très très joli et il y a plein d’animaux : des baleines, des orques, des otaries, des lions de mer, des pingouins, des dauphins et plein d’oiseaux. Tous les mouillages étaient très bien abrités : pas un nœud de vent et il y avait toujours des choses à faire. Il pleuvait souvent et nous étions tout le temps en ciré.

 

marina-Quinched-a-marina-Jechica-077.jpg

 

Nous avons fait beaucoup de très belles balades. Une fois, nous avons marché jusqu’à un très beau glacier, nous l’avons touché et nous sommes montés dessus. Nous faisions des feux pour nous réchauffer ou pour brûler les poubelles.

 

Pto-Eden-a-Pto-Natales-Bernal-059.jpg      Cta-baulieu-Pto-Wiliams-120.jpg

 

taitao-a-puerto-eden-080.jpg

 

Dans la baie de Yendegaya, au sud des canaux, j’ai fait la plus belle balade à cheval de toute ma vie : nous avons marché au pas, au trot, au galop, nous avons traversé de rivière avec de l’eau jusqu’au ventre du cheval, nous avons vu des chevaux sauvages.

 

Cta baulieu Pto Wiliams 294

 

Il y avait une chose pas très agréable : il pleuvait dans la bateau tellement il y avait de condensation. Tous les matins, on recevait des gouttes sur la tête.

 

Je suis tombé dans l’eau à 2°C parce que j’ai glissé sur le pont gelé du bateau. Mais ce n’était pas si terrible que ça car j’étais habillée avec mon ciré et je n’ai senti l’eau froide que sur mes jambes et un peu sur le ventre. Je me suis vite réchauffée sous la couette. Mais j’ai perdu mes bottes alors après pour les balades c’était moins bien : j’avais les pieds super trempés et super froids avec mes baskets.

 

J’ai bien aimé la neige à Ushuaia : c’était beau et marrant de marcher sur la neige sur le ponton.

 

Copie-de-DSC05531.JPG

 

J’étais très contente de revoir Pakère et Mamette à Buenos Aires, nous avons fait un beau voyage au nord de l’Argentine. J’ai beaucoup aimé les promenades à cheval : ma jument avait un petit poulain : c’était trop mignon.

 

DSC05776.JPG

 

DSC05819.JPG

 

Ensuite au Brésil, nous avons rencontré pleins de gens très gentils qui naviguaient aussi sur des bateaux. Nous avons rencontré un bateau argentin avec une famille : je me suis fait une copine, Pilar.

 

ilha-grande-129.jpg

 

Rio-113.jpg

 

Ensuite nous sommes partis vers Rio alors je ne l’ai plus vu. C’est le problème sur un bateau : je n’ai pas mes copines.

 

Nous nous sommes arrêtés dans tous les petits mouillages de la baie d’Ilha Grande.

Quand c’est tranquille, je barre un peu le bateau, pas trop longtemps car j’aime bien aussi lire ou écouter de la musique ou sauter dans l’eau.

 

Paraty-021.jpg       Paraty-221.jpg

 

 

Paraty-228.jpg

 

Moi, j’aime bien vivre sur un bateau. Je continuerais bien le voyage mais avec une ou deux copines sur le bateau comme ça elles restent toujours avec nous !

 

En fait, tout était super !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article